Ni beaux ni laids

Ni beaux ni laids

Mais chanter

253851_2050237024075_2845922_n.jpg

 

Malgré le temps qui passe

Toujours une fleur quelque part

Pour couvrir mon cœur

 

Malgré l’été qui s’achève

Toujours un soleil quelque part

 

Votre cœur et le mien

Comme la fleur de jasmin

En bouquet de tendresse

Jamais ne cesse

Chaque je t’aime

Même enfoui dans les replis

Du cœur

Demeure un poème

Comme une fleur

Odorante et capiteuse

Garder le phare le allumé

Comme une veilleuse dans la nuit

La mer continue de chanter

Pour couvrir le bruit

Donner du courage aux marins

Perdus en chemin

Et chanter

Chanter chaque instant de Bonheur

Chaque moment de douleur

Mais chanter

La musique avec ses sons, ses silences

Ses soupirs

Ressemblent à la vie

Alors

 

Chanter chaque instant de bonheur

Chaque moment de douleur

Mais chanter

Les chansons avec son rythme, ses mots

Sa partition

Ressemblent à la vie

Alors

Chanter chaque instant de Bonheur

Chaque moment de douleur

Mais chanter

 

 

Artiste peintre Henri Valachman  

 

 

 



03/10/2016
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 266 autres membres