Ni beaux ni laids

Ni beaux ni laids

Je me laisse porter

h m.jpg

 

Au cœur de mes souvenirs

Un grand panier de fleurs

Parfumées

Des photos jolies, des désirs

A l’infini

Des bouts de vie

Des morceaux de cœur

De l’amour en plein jour

Tard dans la nuit

Un son chantant

Comme la musique de l’océan

De petits coquillages

Gisant sur le sable blanc

Pendant ce temps

Le soleil s’étire sur la plage

 

Je vois le ciel se coucher

Dans les bras de la mer

Les bruits de la forêt sont légers

La vie tressaille au fond de moi

Elle est plus belle, plus claire

Je me laisse porter

 

Artiste peintre Helene Miaz



01/03/2016
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 266 autres membres