Ni beaux ni laids

Ni beaux ni laids

Un ciel bleu, immense

10255170_10203628864990715_6255069575618583491_o.jpg

 

 

 


Dans la lumière du jour

J’invente des histoires remplies d’amour

Les oiseaux chantent tour à tour

Les feuilles dansent. Les boutons de rose

Poussent dans le jardin

Le soleil se teinte de rose

De bleu

Dans la lumière du soir

Je dessine des mots pleins d’espoir

La lune complice épie en secret

Les amoureux. Quand le bruit se tait.

Les étoiles étirent leur tête couronnée

C’est l’âme de l’humanité

Dans la magnificence

De chaque journée

Je désire tant

Me perdre dans le regard étoilé

D’un ciel bleu, immense

Au-dessus de jolies pervenches

Bleue, violette, rose ou blanche

Dans un état de permanence

À fleur de peau

À fleur de mots-maux

J’aspire tant

À la sage sérénité

Voguer sur des flots argentés

Bleus

Vogue mon joli voilier

 

 

Artiste-peintre et ami Monsieur Henri Valachman

 



12/04/2017
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 266 autres membres