Ni beaux ni laids

Ni beaux ni laids

Au-delà de la forêt

arreter le temps m l.jpg

 

 

 

Vouloir tout voir, tout apprendre

Comprendre

Jusqu’à l’abandon

Éviter les questions

Oublier les trahisons

Ne plus entendre

Ces mots qui font mal, qui font peur

Vouloir pardonner, oublier

Aimer

Jusqu’à l’abandon

Se soustraire à cette torpeur

Cette douleur

Qui s’infiltre à l’intérieur

De notre cœur

S’envelopper de douceurs

Humer le parfum des fleurs

Jusqu’à l’abandon

Puis, un jour

Des reflets argentés

Dansent sur la rivière

Au-delà de la forêt

La mélancolie

Se tait

Puis, un jour

De nouveaux rendez-vous

Aux hasards de la vie

Sur le chemin de l’existence

Un jour

Un peu de vous, un peu de nous

Dans les possibles infinis

Dans l’intensité de l’existence

Aimer c’est plus que tout

Envers et contre tout

C’est le but ultime de la vie

Pour chacun de nous

Partir à la rencontre de l’autre

Les bras ouverts

Le cœur offert

Amitiés souvent inattendues

Les yeux charmés

Par des sentiers inconnus

Jusqu’au bout de la nuitée

En se disant

Simplement

J’ai beaucoup aimé

 

 

 

Artiste peintre Muriel Laporte

 



15/08/2016
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 266 autres membres