Ni beaux ni laids

Ni beaux ni laids

Soudainement

img109.jpg

 

 

Soudainement

On arrive à la vieillesse

Un jour

Mine de rien

La jeunesse

Photo jaunie par le temps

Le visage bien rangé

Dans un vieil album

Comme un hiver blanc

Soudainement

On arrive à un moment

Où le regard oscille entre le désir

De ne pas se sentir

Dépasser

Et la peur de déranger

C’est à ce moment

Qu’on s’habille le cœur

Avec des souvenirs

...

Se donner l’impression

Le temps d’une chanson

D’être là bien vivant

Intéressant

La sensibilité exacerbée

Un mot, un geste,…

Comme un reste

De chagrin toujours caché

Au fond de soi

Sous une couche de sourires

Le corps devient plus frileux

Alors même si :

Je ne peux rien changer au passé

Je ne sais rien de l’avenir

Je tente au meilleur de ce que je suis de savourer le moment présent

Et je tente aussi de conserver le meilleur de ma vie

J’ai du pouvoir seulement sur ma façon de vivre mon moment présent

De remplir mon livre de belles histoires, de jolies images

Pour m’aider à traverser certaines étapes en cours de ma vie

 

Nous pouvons arracher les pages de notre histoire

Fermer les yeux

Mais nous sommes le résultat du passé, du présent et ce passé, ce présent peut conditionner notre être au futur

En ce qui me concerne, le jour où je ne cueillerai plus les fleurs du passé

Ou je ne sèmerai plus pour enjoliver mon futur

Je serai déjà morte un peu

 

Photo 1975

 

 



21/03/2016
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 266 autres membres