Ni beaux ni laids

Ni beaux ni laids

Chez moi

 


 

Chez moi, c’est petit, mais si tu veux y aborder, tu seras à l’abri des naufrages. Chez moi, il y a un jardin

 

secret sur mon lopin de terre où tu peux enterrer les chagrins au pied des rosiers. Mes fleurs protègeront

 

aussi les souvenirs que tu voudras bien leur confier. Chez moi, tu peux boire à même la source qui s’écoule

 

joyeusement vers la maison. Ta bouche assoiffée y trouvera ce dont elle a tant besoin. Chez moi, tu peux

 

contempler les étoiles, car aucune entrée ne porte de voile. J’inviterai le soleil à venir essuyer tes larmes et

 

la lune éloignera tes peurs. Chez moi, c’est petit comme je te l’ai dit, mais c’est joli et surtout, l’amour n’y

 

vit pas à l’étroit. Sous mon toit, tu peux te reposer et vivre chaque saison dans une tendre passion.

 

 

FFA 00051195

 

 

Peinture de Patrick Schembri



03/10/2012
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 266 autres membres