Ni beaux ni laids

Ni beaux ni laids

Voici l'été...

 

 

Voici l’été …

 

 


Les tourterelles et les merles sont aux mangeoires


Les pivoines et les roses s‘épanouissent


La rivière babille tout bas dans le soir


Les hommes comme les fleurs jouissent


Dans ces jours où pendant l’été


Même la pluie toute salée


Goûte le rêve oublié.

 


Voici l’été …

 


FFA 00051195

 



17/06/2012
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 266 autres membres