Ni beaux ni laids

Ni beaux ni laids

Sur le bord de l'eau

100_2640.JPG

 

Sur le bord de l’eau

Comme l’oiseau porté par le vent

Comme le voilier qui pointe son nez vers l’avant

Je m’envole

Librement

 

Entendre

Des paroles tendres

Bien à l’abri

Une patte posée sur un rocher

Un échassier

Me regarde

D’un regard profond

Clair

Comme le chant de ma rivière

Beau

Comme le rocher

Qui se dresse vers les oiseaux

Généreuse

Comme l’eau

Calme comme le cours d’eau

En moi, le silence

S’installe doucement

Comme le silence

Après l’amour

Les vagues s’assoupissent

Comme à la levée du jour

Et les fleurs

Comme au printemps

Fleurissent

Du bout de son doigt

La brise lisse

Les rides de mon cœur

De la source qui s’écoule de la montagne

J’ai la nostalgie facile, mais

Lorsque le bruit inutile se tait

Mon regard se pose sur l’édredon de mon cours d’eau

Mes yeux cherchent les oiseaux

Et la brise chaude

S’accorde avec ma voix

 

Je réinvente mon présent

Je prépare mon avenir

Avec mes plus beaux moments

Avec mes meilleurs souvenirs

Cadeau

 

 

 



02/09/2014
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 266 autres membres