Ni beaux ni laids

Ni beaux ni laids

Simplicité désarmante

trad.jpg

 

Comme dans une barque rassurante

Confortablement installée

Je me laisse bercer

Simplicité désarmante

Légèreté

De l’être. Transportée

Quelque part entre les ombres dansantes

De ces petits matins frisquets

Mon cœur bat

Le ciel dentelé

Est encore rempli de cris de joie

La saison passe. La rivière attend

Bientôt, la glace délicatement

Se posera

La musique du vent

Déplacera mes petits états d’âme

Sans tracas ni drame

L’important, je crois

Se préparer à cueillir chaque instant

Il n’y a pas grand-chose à dire

Pourquoi s’inquiéter

Les saisons passent

Trépassent

À chacun son bonheur

À chacun son heure

Faire de son mieux

En toute occasion

Se faire une place au soleil

Retrouver en dedans de soi

Une petite merveille

Pourquoi s'inquiéter

Tu es à mes côtés

...

La lumière veille

 

 

 

Artiste peintre Moussa M Trad

 



28/09/2016
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 266 autres membres