Ni beaux ni laids

Ni beaux ni laids

Qui écoute,,,

10370444_634383683322142_2063522146610521910_n.jpg

 

Dans l’obscurité, un cœur se repose

Comme dans un jardin secret, des fleurs serpentent le cours d’une rivière

L’eau reste claire et limpide malgré

Des ombres qui se posent…

Des fleurs se fanent, mais

Leur parfum embaume le cœur …

Comme dans un boisé,  le cœur est plein d’ombre, mais

Une veilleuse reste allumée en permanence et

Dans l’obscurité, le silence se fait plus présent

Prêt au recueillement…

Dans l’obscurité…

Une petite voix chuchote au creux de l’oreille

Écoute les bruits de la vie : cette vie aime tant discourir

Discourir………….

Me rapporte le vent

Qui écoute …

 

 

 Création artistique de Zia Patt



24/05/2014
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 266 autres membres