Ni beaux ni laids

Ni beaux ni laids

Quelques jours plus tard (chapitre 2)

Quelques jours plus tard

 

 

Quelques jours plus tard, les souverains croisèrent trois
petits cochons qui discutaient avec un architecte qui n’était autre que le loup
de la forêt des contes et des légendes. Très riches, mais généreux, les
cochonnets désiraient se construire une superbe villa très moderne avec
terrasse sur les toits pour admirer les danseurs de ballets sur le lac des
Cygnes.

La maman des petits cochons vivait avec ses enfants et elle
espérait une immense salle de bal avec des lustres où brilleraient mille
lumières pour recevoir tous leurs amis. La décoratrice d’intérieur, Chaperon rouge, examinait avec soin les plans
pour respecter les demandes de sa chère cliente. Le roi n’en revenait pas de
savoir que Chaperon rouge avait fait des études et qu’elle travaillait
maintenant pour les trois petits cochons. La reine légèrement curieuse et
soucieuse du bien-être de toutes les personnes aînées s’informa du sort de la
grand-maman de Chaperon rouge. C’est ainsi qu’on apprit que Chaperon rouge
visitait tous les jours mère grand et qu'elle continuait de lui apporter ses
tartines préférées. Encore une fois, les discussions fusèrent, mais personne ne
pouvait résoudre le problème de la souveraine. On s’embrassa chaleureusement,
on refit de nouvelles provisions et les monarques repartirent un peu plus loin
dans la forêt.

 

 Illustration de pruneviolette

http://chezpruneviolette.blog4ever.com/blog/index-385421.html

 



18/08/2012
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 266 autres membres