Ni beaux ni laids

Ni beaux ni laids

Les jambes de Luca.

 

 

 

 

Dès le levée du jour

 

Les petites jambes de Luca

 

Commencent à bouger.

 

On dirait des petites fourmis atomiques.

 

À peine le bedon bien rempli

 

Voilà que les jambes de Luca s’élancent :

 

Un coup sur le ballon « Diego »

 

Un autre coup sur l’autre ballon.

 

Un petit dîner, une petite sieste et

 

Les jambes de Luca repartent à nouveau.

 

Une promenade en voiturette

 

Une longue marche à l’extérieur

 

Un peu de hockey  avec la rondelle au sous-sol et

 

Des sauts périlleux magnifiques sur son immense lion.

 

 

Même au coucher du soleil

 

Les petites jambes de Luca

 

Nous montrent quelques tours d’acrobaties.

 

Vite, petites jambes couchez-vous, car

 

Luca doit se reposer

 

S’il veut jouer encore avec vous demain.

 

 

 

 



23/09/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 266 autres membres