Ni beaux ni laids

Ni beaux ni laids

Le voyage de Luca

 

 

 

 

Le voyage de Luca

 

 

 

C’était l’après-midi et Luca se retourna sur l’oreiller.

 

Il vit monsieur le lion si gros, trop gros

 

Sa tête était passée par la fenêtre de la chambre.

 

Vite, dit monsieur le lion

 

Dépêche-toi et embarque sur moi avec tes amis.

 

Nous partons dans l’espace.

 

 

 

Luca, Po-Po et Raton s’agrippèrent à la crinière

 

Ourson se plaça à califourchon et

 

Croco s’accrocha après la queue.

 

 

 

Quel voyage! Luca voyait des ballons partout.

 

Ourson lui expliqua que ce n’était pas des ballons mais

 

Des planètes qui tournaient autour de la Terre.

 

Puis, vint un vent très fort et froid

 

Ourson  se dépêcha d’envelopper ses amis

 

Avec sa belle fourrure blanche.

 

 

Soudain, ce fut l’émerveillement.

 

Il y avait de  la lumière, un arc-en-ciel, de la musique

 

Il faisait chaud et tout était léger;

 

Si léger, que Luca lâcha la crinière de monsieur Lion

 

Pour se retrouver dans les airs avec un Raton tout affolé.

 

Crocro s’élança comme un boa magnifique  et

 

 Il attrapa la jambe de Luca

 

Qui tenait très fort Raton dans ses bras.

 

Lorsque Luca et Raton se furent retrouvés à l’abri

 

Luca se retourna pour dire merci à son ami Crocro, mais

 

Luca se retrouva dans sa chambre.

 

Monsieur Lion,  Crocro, Po-Po, Ourson

 

Tous ses amis étaient là avec lui et

 

Raton dormait très fort contre son cœur.

 

Ouf, quelle aventure!

 

 

 

 



25/09/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 266 autres membres