Ni beaux ni laids

Ni beaux ni laids

Le jour baisse

12439055_945119225608216_1527873176590964605_n.jpg

 

 

 

 

Il est des matins lumière

Des matins clairs

Il est des matins sans

Des matins tristement

Plein de pleurs

Avec un besoin d’enlacer

De cueillir des fleurs

De s’inventer des rêves

De chanter sans trêve

Des matins givrés

Une main négligemment

Dans l’eau

Mélancoliquement

Un héron solitaire

Se penche vers une forme familière

Dans le grand silence

Soudain, un rayon de soleil

Se pose furtivement

Comme un éclair

En plein milieu du jour

Le printemps hésite à s’attarder

Dans les vergers

L’instant s’efface à regret

Les oiseaux se font discrets

Les nuages prennent leur temps

Une vieille dame au bord de la rivière

Tremble de froid

Et déjà

Le jour baisse

12 mai 2017

 

 Artiste peintre Muriel Laporte



12/05/2017
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 266 autres membres