Ni beaux ni laids

Ni beaux ni laids

Le déménagement

1240172_10151785559588419_507483575_n.jpg

 

Deux femmes aux joues rosies de baisers soufflés

Et aux yeux encore émerveillés

Discutent sagement

De leur futur déménagement.

La vie leur a beaucoup donné

La vie leur a aussi beaucoup repris

Deux femmes se préparent indéniablement

À un changement important.

Avec un léger trémolo

Dans la voix, l’une d’elle

En levant les yeux vers le ciel

Raconte un pan de son histoire.

Son mariage

Le départ de ses enfants

La mort de son mari

Mais toujours

Elle a réussi

À conserver jusqu’ici

Sa maison

Entretenir avec passion

Ses fleurs.

Et toujours

Elle a cueilli

Les fruits

De son pommier.

Pendant trente-huit ans

Elle a continué

De marcher

La tête vers le ciel

Les yeux encore remplis de lumière

Dans le même quartier.

Quelques larmes perlent sur ce visage ridé

Rempli de sagesse.

Elle anticipe douloureusement

Cet au revoir.

Son regard se teinte de tendresse

Je sens un peu de détresse

Je pourrais presque effleurer ses souvenirs

Lorsqu’elle soupire.

Sa compagne délicatement

Pose une main sur son bras

Sans le savoir

Un peu d’espoir

Se glisse entre les deux

Puisqu’elles iront toutes les deux

Poursuivre leur vie au même endroit.

FFA 00051195

 



28/08/2013
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 266 autres membres