Ni beaux ni laids

Ni beaux ni laids

La petite maison.

 

 

 

 

Luca était si fatigué, mais si heureux. Ses yeux se fermèrent…

 

 Ce matin, maman avait préparé un très beau pique-nique pour lui et papa. En effet, Luca voulait

 

construire une cabane de bois. Comme son père, il avait mis son casque et il avait apporté son

 

coffret d’outils. Il lui avait fallu s’habiller, déjeuner et faire plein de promesses à maman avant de

 

partir « travailler ».

 

Papa lui avait donné son accord. Avec nonno, ils sont partis avec le gros camion de papa, acheter tous les matériaux. Il fallait aussi penser au jardin et aux fleurs de maman.

 

Grand-papa nonno faisait comme le contremaître et il ramassait les vieux morceaux inutiles. Maman

 

était d’accord pour ce projet, mais il fallait faire attention. Le petit frère de Luca était encore très

 

petit.

 

Quand son chalet fut construit, les trois hommes étaient fiers. Luca pensa : il me faut aussi des

 

jouets et des amis. C’est alors que maman arriva avec Mirco. Elle avait pensé à Po-Po, monsieur

 

Georges et raton, les amis en peluche de Luca.

 

Tout heureux, Luca alla aussi chercher son ballon, des livres et il commença à jouer. Il n’avait même

 

pas remarqué que papa avait fabriqué un mur d’escalade.

 

Lorsque le souper fut prêt, papa vint le chercher, car Luca ne voyait plus le temps passer. Après

 

avoir mangé, il prit son bain et maman le transporta tout doucement dans son petit lit. Luca rêvait

 

déjà à ce qu’il ferait demain.

 

 

 

 

 

 



21/09/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 266 autres membres