Ni beaux ni laids

Ni beaux ni laids

La cabane secrète

 

 

 

 

La cabane secrète de Prune Violette glousse de plaisir et danse avec le vent. Son jardin recèle de

 

merveilleuses confidences et son toit s’incline pour laisser glisser toutes les couleurs de ses rêves.

 

Dans cette maison, l’enfance y dépose ses vieux songes et fait provision de bonheur pour demain.

 

Les soucis partent rejoindre les cœurs et les étoiles dans un ciel auréolé de lumière. Un oiseau

 

heureux et libre oublie de s’envoler et garde la clé du mystère bien à l’abri des intempéries.

 

Illustration de Prune Violette: http://chezpruneviolette.blog4ever.com/blog/index-385421.html



15/03/2012
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 266 autres membres