Ni beaux ni laids

Ni beaux ni laids

Je divague

 

Puisque ma mémoire déborde de mots

Je divague sur une feuille de papier

Comme une feuille au vent

Pour trouver juste ce qu’il faut

De modulations

Afin d’exprimer avec justesse

Les tendres silences

Corriger les mots durs

Et effacer les ratures.

Puisque mon histoire comporte aussi des maux

Je laisse tomber quelques larmes

Comme de raison

Sur un parchemin

De la couleur de mes mains

Que je regarderai demain

Avec un regard incertain.

Puisque le ciel bleu épouse certains soirs

La dame en noir

Je trace une portée

Avec des notes rondes et des blanches

Aussi, quelques notes noires.

Puisque le ciel bleu valse avec la rosée

D’une matinée

Encore blanche

Pleine d’espérance

Je laisse dans la marge

Des cœurs et des soupirs.

Puisque mon grimoire est composé de mille choses

J’ose

Décrire simplement les saisons

Avec des sons

Avec des …noms

… et  des chansons.

 

FFA 00051195

 

 Création artistique de Zia Patt

 

https://www.facebook.com/pages/Peintures-num%C3%A9riques-art-graphyque-_Patrizia-M/222801947813653



05/07/2013
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 266 autres membres