Ni beaux ni laids

Ni beaux ni laids

Introduction

Avant d’aborder avec vous cette réflexion sur les jeunes en

 

Centre d’Accueil, j’ai avant tout analysé mes propres craintes, mes propres

 

préjugés et mes propres limites comme être humain, face au phénomène de l’adolescence,

 

pour ensuite m’intéresser aux adolescents placés.

 

 

Certaines réponses à mes questions sur leur évolution

 

proviennent de ces filles qui m’ont permis de les découvrir tout en m’offrant l’opportunité

 

de les aimer. Vous seriez surpris d’apprendre que ces adolescentes voient

 

dans ce projet l’espoir d’une meilleure compréhension de leur vécu. Plusieurs d’entre

 

elles se sont même portées volontaires pour vous livrer leur histoire. Elles

 

désirent tout simplement se faire entendre, se faire connaître et se faire

 

accepter en brisant le silence qui entoure leur placement en milieu d’accueil.

 

 

J’aimerais également souligner la disponibilité de divers

 

intervenants lesquels m’ont facilité l’expression de mes émotions et répondu à

 

mes attentes concernant l’intérêt que je porte à cette jeune clientèle en mal d’aimer

 

et d’être aimée.

 

 

Merci : Chantal, Linda, Isabelle, Natacha, Michaelle, Denise, Nathalie, Jade,

 

Catherine, Stéphanie, Carole, Michèle, Lucie, Lucette, Suzanne, Jean, Rémy,

 

Louis, Harold, France, Brigitte, Réjean …



07/05/2012
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 266 autres membres