Ni beaux ni laids

Ni beaux ni laids

Il était une fois un homme.

 

 

 

Un homme très pauvre partageait sa vie avec un coq qui louangeait la vie tous les matins et un cheval

 

qui lui accordait toute son affection. Les jours de gros soleil, l’homme se contentait de porter un

 

chapeau pour se faire de l’ombre et il retroussait les manches de sa chemise de coton afin de ne pas

 

sentir la sueur couler sur son corps. Cet homme vivait dans une mansarde au milieu d’une campagne

 

teintée de vert et de doré. La pluie ne balayait jamais la poussière de sa pauvreté, mais l’homme ne

 

baissait pas le regard.

 

 

Tableau offert lors d'un voyage en 2001.



21/09/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 266 autres membres