Ni beaux ni laids

Ni beaux ni laids

Fermons les yeux

 

 

 

Si un jour, le temps nous prend par surprise;

 

Fermons les yeux et laissons s’enflammer en nous le désir

 

Fermons les yeux et laissons sur nos oreillers s’éparpiller nos soupirs

 

Fermons les yeux et laissons nos corps encore se découvrir

 

Fermons les yeux et laissons nos doigts sur notre peau parcourir

 

Puisque l’amour nous ne laisserons pas vieillir alors ;

 

Fermons les yeux et laissons en nous les sons gémir

 

Fermons les yeux et laissons nos lèvres se toucher et s'offrir

 

Fermons nos yeux et laissons nos mots nous faire rougir

 

Fermons les yeux et sans même réfléchir laissons-nous frémir

 

Puis, dans notre dos, continuons d’écrire ce mot si beau

 

Je t’aime.

 

FFA 00051195

 

 Peinture de l'artiste peintre Patrick Schembri

 

 

 



18/04/2012
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 266 autres membres