Ni beaux ni laids

Ni beaux ni laids

Faut parfois ...

!cid_inlineImage0.jpgANITA BÉRUBÉ.jpg

 

 

Faut parfois se taire

Apprendre l’oubli

Des mots de trop

Faut parfois un peu de silence

Laisser la rose blanche

Parfumer notre vie

Sans en faire trop

Seulement vivre main

Dans la main

Marcher sur le même chemin

Jusqu’à la fin de nos jours

Ne pas attendre au lendemain

Pour chanter encore plus fort

Avant que nos cœurs ne meurent

Faut parfois cesser de se poser des questions

Pour apprendre à mieux vieillir

Ensemble… La vie est si banale

Sans amour et sans tendresse

Malgré nos corps plus fatigués

Nos cœurs plus usés

La vie est plus belle

Ensemble. La vie est plus triste

Sans amour et sans tendresse

Faut parfois bousculer l’amour

Ne pas le laisser figer

Au fond de soi

Dénouer les pensées

Qui n’aboutissent à rien

L’amour se tisse

Au fil des jours

Comme un perpétuel recommencement

La vie n’est pas que chagrins

Surtout si un autre cœur

Te tient serré contre notre cœur

 

Peinture à l’huile et à la spatule par l’artiste peintre Anita Bérubé: http://ritanita.blog4ever.com/

 



27/04/2015
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 266 autres membres