Ni beaux ni laids

Ni beaux ni laids

Face à face...

1897869_10203443987928904_1713889890_n.jpg

 

 


Face à face avec la mer

De vague à l’âme en vague à l’âme

Son cœur

Se promène de rivage en rivage

Les rides de son âme

Ressemblent à un océan déchainé

Sa douleur est si grande qu’elle

Verse ses pleurs

En plein cœur

De la mer.

Pour la circonstance, le ciel se maquille de bleu

Et le soleil en la regardant

Déchire de son mieux

Les nuages dans ses yeux.

Un oiseau bleu…

S’avance silencieux

Un baiser sur ses yeux

Dépose

Plus léger

Son regard pétille un peu

Une lueur voit le jour…

Et la rose

À peine éclose

S’offrira au soleil

Et la lumière

Dans le ciel

Se peint de toute sa splendeur

À nouveau ses lèvres vermeilles

Chantent tel un enfant

Libre, jeune et joyeux…

 

Artiste-peintre Henri Valachman  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



28/05/2014
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 266 autres membres