Ni beaux ni laids

Ni beaux ni laids

Dans mon intimité

14045548_881864401919708_1360215349135734824_n.jpg

 

 

Sous chacune de mes paupières

De la lumière

Pour dénouer les nœuds de l’ombre

Dans mon coffre-cœur

Une lueur

D’espérance

Afin que jamais ne sombre

Le cœur du monde

Sous chaque parcelle de mon être

Des réserves de tendresse

Bien à l’abri. Promesse

Infinie de l’être

Qui accueille chaque instant

Même dans la démesure

Malgré les meurtrissures

Chercher la sérénité

Jusqu’ au bout de chaque journée

Dans mon intimité

Toujours un brin de mélancolie

Mais mon cœur rebondit

Prêt à aimer

Comme le chant de l’oiseau

Qui éveille en soi

Le beau

Le bon, le tendre… l’essentiel

Matin après matin

Tendre la main

Accueillir même si notre cœur est blessé

S’élancer

Comme l’enfant

Confiant

Heureux de jouer

Avec des petits morceaux de bonheur

 

 

Artiste peintre Muriel Laporte

 

3 septembre 2016



07/09/2016
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 266 autres membres