Ni beaux ni laids

Ni beaux ni laids

Une envie de se blottir

15349600_10206699561802485_1607722749385933395_n.jpg

 

Une envie de se blottir

De déposer son chagrin

D’accueillir

Une envie de retenir

De tendre la main

De saisir

Au bout de la rivière

De la lumière

Au bout des nuages

Un autre rivage

Humble la rivière

Un coeur sans âge

Dans un coin du jardin

Se dépouillent les fleurs

De leurs pétales blessés

Le vent, la pluie

Bousculent aussi

Les feuilles brisées

Dans l’immensité du ciel

Des nuages emportent sur leurs ailes

Des parcelles d’espérance

Applaudir le soleil

Fragile nuance

De jaune doré

Dans les reflets de l’eau boueuse

Grenouilles et grillons

Font les fanfarons

Entre les gouttes de pluie

Songeuse

Je rêve chaque nuit

Dans ce printemps inachevé

Folâtrent des fleurs sauvages

La saison achève. Chanter

Viendra l’embellie. Le visage

Tourné vers l’horizon

Sur la peau, des frissons

 

10 mai 2017

 

 

 Artiste peintre Olivier Brisson



10/05/2017
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 266 autres membres