Ni beaux ni laids

Ni beaux ni laids

Parce que je nous aime

léon.jpg

 

Parce que je nous aime

En bouquet de rêves étoilés

Près de ma rivière argentée

Chaque jour de la beauté

Dans les plis de ma vie

De l’espérance en pétales de rosé

Fleurs fraiches ou séchées

J’aime ce tendre unique

Cette musique en nous

J’aime les baisers fous

Ce rose qui monte sur mes joues

J’aime les moments lumière

Entre le ciel et l’eau de ma rivière

Parce que je nous aime

Parce que j’aime les oiseaux

S’installer sur les branches des conifères

Au cœur même de la nature

Je ne me sens pas étrangère

À ces chants-murmures

Comme une belle symphonie

Au centre de mon univers

 

Aquarelle de Léon Brasseur

 

 



23/03/2017
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 266 autres membres