Ni beaux ni laids

Ni beaux ni laids

J'ai besoin d'y croire... encore ...

12235070_947633835356755_8246010882454890243_n.jpg

 

 

 

Se reconnaître petit

Devant l’immensité

Se reconnaître fragile aussi

Devant la vie

Ouvrir son cœur très grand

Respirer profondément

Devenir l’oiseau

Porteur de messages

Remplis de mots

Sages

Accorder sa voix

À celle du vent

Dans les bois

Apercevoir une lueur

Malgré les nuages

Un souffle tiède parcourt notre âme

Le cœur comme le ciel déverse ses larmes

Puis, se courbe tendrement

Avant

De cueillir des fleurs

La vie est ainsi

Elle chante, danse, pleure

Dans la musique de la vie

Converser avec les étoiles

Escorter chaque moment avec élégance

Une barque avance

 

 

Ce besoin d'y croire encore

Ce besoin d'espérer toujours

 

C'est plus fort

Cela fait partie de moi

 

Des étincelles de lumière

...

 

4 février 2017

 

Artiste peintre Hélène Miaz



04/02/2017
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 266 autres membres