Ni beaux ni laids

Ni beaux ni laids

Ce jour

15626337_364040867292809_8926064780602629600_o.jpg

 

 

 

 

 

Encore un matin où je dors plus longtemps que toi

Trop tard, mes pensées sont restées en effervescence

Dans le silence de la chambre endormie

Avant d’ouvrir les yeux, je sens les points lumineux du nouveau jour

Sur mon visage. Le soleil danse.

Puis, s’avance sur mon lit

Légèrement, je tourne ma tête blanche

Ici

Près de la rivière, pas beaucoup de bruit

C’est bon. J’aime cette sensation de vie

Calme. Une chanson amour

Au fond du cœur

Je pose les pieds sur le parquet de bois

Un bonjour

Tu m’accueilles comme toujours

Les chiens lèvent la tête vivement

Ils sont heureux simplement

Ces petits matins lumière

Ces petits matins soleil

Éclairent

Le fouillis de mon dedans

J’en oublie ce long froid d’hiver

Qui fait frissonner aussi la rivière

Qui fait ployer les branches des conifères

Ces petits matins lumière

Ces petits matins soleil

Me font vibrer

La beauté

Comme l’amour fait taire

Les voix intérieures

La douleur

Comme les oiseaux

Me voici au milieu des branches et des eaux

Un chant

S’élève et il provient

De mon âme. Serein

Sera ce jour

Nul besoin de plus

 

 

17 février 2017

 

artiste peintre Hélène Miaz

 

 

 

 

 

 

 



17/02/2017
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 266 autres membres